Brick-Goélette ( général ):

La Goélette est l'un des types de voiliers "moyens" les plus répandus au XIXe siècle, au moment où l'industrialisation commence à menacer l'univers de la voile. Le mot lui-même est Français ( Goéland ), ou encore "Gouillette", connu dès le XVIIIe siècle. Comme le Brick, c'est un deux-mâts, mais le gréément du grand mât, implanté au milieu ou légèrement sur l'arrière, est invariablement aurique. Par contre, le Brick est gréé carré, portant éventuellement une voile à corne. Le Brick-Goélette (Schooner-brig en Anglais) est donc un Brick dont seul le mât de misaine est gréé carré, et le grand mât dispose d'une voile aurique à courte corne, souvent doublée d'une flèche. C'est donc un hybride qui se généralise rapidement au XVIIe siècle, aussi confondu avec le Brigantin qui lui est un peu plus grand... La grande famille des Bricks s'éteindra avec ces bricks-goélettes au gréément plus facile à manipuler au début des années 1900. Ils assuraient jusque là le gros du transport maritime en Europe.

 
retour