Le Comet (1812)

comet

Le Comet de Bell, (img wikimedia ldd).

Henry Bell était un célèbre ingénieur Ecossais, né à Tophichen en 1767, qui fut l'un des grands pionniers de la vapeur en Europe. En 1808 il déménagea à Helensburg, avec la reprise d'un établissement de bains publics géré surtout par son épouse, car la sécurité financière qu'il apportait lui permit de vaquer à ses expérimentations sur la vapeur... Ainsi en 1812, il fit construire par la Messrs John Wood and Co à Fort Glasgow pour la navigation sur la Clyde, un petit vapeur de 13 mètres équipé d'une machine développant 3 chevaux-vapeurs, nommé d'après la grande comète qui avait étée visible la même année dans le ciel Européen. Il effectua des traversée de Greenock à Glasgow, embarquant des passagers, et inaugurant la première ligne régulière à vapeur d'Europe.

L'une des originalités de son navire était de n'avoir pas de mât, la cheminée en tenant lieu, au point qu'étaient amarrés dessus une voile carrée sur vergue et un foc, en appoint. La propulsion s'effectuait grâce à des roues à aubes latérales. Malgré une vitesse dérisoire et un vent contraire, la première traversée fut un grand succés, qui fut suivi de l'implantation de nouvelles compagnies et de nouveaux vapeur en un temps record. La Clyde devint rapidement le fleuve qui compta le plus de vapeur au monde. Toutefois, le Comet fut remotorisé en 1819, mais échoua finalement sur des bancs de Craignish point près d'Oban qu'il desservait. Le Comet II, construit en 1820, heurta le vapeur Ayr près de Gourock en 1825 et sombra rapidement, avec ses passagers et équipage, faisant 62 victimes. Ce drame marqua profondément Bell et l'incita à se retirer du monde de la vapeur.

 
fermer la fenêtre