Thomas Lawson (1902)

Exceptionnel sept-mâts goélette, ce schooner hors-normes était un cargo comme on en construisait encore beaucoup au début du siècle. Les classiques grands voiliers étaient arrivés à un point d'excellence, utilisant les ressources de la vapeur et de l'hydraulique pour faciliter la manœuvre. Parfois encore aussi rapides, sinon plus quand ils étaient maniés par de bon capitaines que les cargos à vapeur poussifs, ils avaient encore la faveur des armateurs. L'équipage de ces cinq, six et sept-mâts goélette était pourtant réduit du fait de la grande simplicité de leur gréement et de leur voilure, de même grâce aux treuils à vapeur capables de remplacer le périlleux travail du gabier. La "carte des vents" étant également bien connue, les liaisons effectuées par ces navires étaient plus régulière que l'on croit. La simplicité de la voilure et les facilités modernes permettaient à 16 hommes d'assurer leur service à bord, à comparer avec les 600 des vaisseaux du siècle précédent...

Le Thomas Lawson était un schooner en acier utilisé pour le transport du charbon de Philadelphie au Texas. ce fut le seul à posséder sept mâts, chacun étant nommé selon un jour de la semaine afin de faciliter les manoeuvres, car ils étaient tous de même longueur. Sa coque seule mesurait 110 mètres. Ses mâts de 58 mètres étaient de construction mixte, corps en acier et flèches en bois. Il fut converti au transport du pétrole et s'échoua sur les écueils des îles Sorlingues en 1907.

Caractéristiques:

  • Déplacement: 5210t PC
  • Dimensions: 132 x 15 x 8.5 m
  • Propulsion -1 hélice, 1 moteurs TE, 400 cv (aux.).
  • Vitesse: 13 Noeuds max.
  • équipage, passagers: 16
  • Port en lourd: 8000
 
javascript:window.close();