Accueil|infos|Liens|Courriel


Votre bannière ici

 

 

 

Périodes

Préhistoire:

Renaissance

Futur
Rubriques annexes
 
 

 

Période particulièrement riche et longue en matière navale, bien que limitée dans son étude atour de la Méditerranée, elle commence à la fin de la méso-histoire, ou environ 5000 ans après l'époque glaciaire. Cette période s'étend sur l'âge du Bronze (3500 av. JC.) et se poursuit durant l'âge du fer (1200 av.JC.) ouvrant l'ère classique (500 av.JC.). Ce qui fait qu'elle correspond aux premières "civilisations" définies en tant que telles, et (à gros traits) surtout les celles qui s'installent au Asie occidentale, notamment dans la vaste plaine fertile entre le Tigre et l'Euphrate, à savoir les Sumériens, puis les Mésopotamiens, sans oublier, dans le triangle fertile Nilote, l'Egypte des anciennes dynasties, ou les prémices d'un empire Chinois avec le Yu le grand.

Plus à l'est, la civilisation de l'Indus, représentée par sept villes-états florissantes et modernes sur un fleuve aujourd'hui disparu (Mohendjo-Daro, Harappa). Il y aura ensuite, nés de ce moyen-orient riche de cités néolithiques bien développées, les Phéniciens, premier empire commercial Méditerranéen partant de Tyr, posant des comptoirs d'abord en méditerranée orientale, mais voyageant au-delà des "colonnes d'Hercule", mouvement poursuivi par les Carthaginois (Puniques) qui fondent Carthage (actuellement Tunis) et s'implantent durablement en méditerranée Occidentale. Puis ce seront les Grecs (Macédoniens, Thraces et illyriens inclus), qui imposent leur domination face aux Perses, et enfin les Romains qui en font leur "Mare Nostrum", et subissant la concurrence quelques temps des Carthaginois, continuateurs de la culture navale Phénicienne.

Les Romains luttent également contre les deniers empires des Diadoques (descendants des généraux d'Alexandre le Grand), l'Empire des Ptolémées (Lagides) en Égypte, des Antigonides de Macédoine et Attalides de Pergame, les Rhodiens, Séleucides de l'Asie centrale et jusqu'en Inde... La bataille d'Actium (31 av. j.c.) qui signera la fin de la puissance navale Ptolémaïque illustrera aussi la fin de la prééminence des unités lourdes et le triomphe de la pragmatique science navale Romaine. La Flotte de Rome n'ayant plus d'ennemi à combattre, elle fut partiellement désarmée et Rome dût subir durant des siècles la menace constante de la piraterie en méditerranée. Après la Chute de Rome avec les grandes invasions (400 av. J.C.), Constantinople prend la relève en fondant une marine capable de maintenir la la supériorité navale de l'empire Byzantin, récupérant et améliorant l'organisation Romaine. Mais cette histoire appartient au Moyen-âge...

Le Monde antique en 280 av. JC.

NOUVEAU : Les reconstitutions :

  • ARGO & Argo II
  • Diana Nemorensis
  • De Meern
  • Europa
  • Ivlia
  • Kyrenia
  • Lusoria Regina
  • Melqart
  • Millingen Liburne
  • Minoa
  • Odessa
  • Olympias
  • Phoenicia
  • Sobek
  • Stella Noviomagi
  • Uluburun
 

 

Sites annexes
Navis19e

Navis1GM

Navis2GM

NavisGF

Navisliners
 
Liens

 
 
Navistory.com - Copyright 2000-2007 chaudron-graphique - Tous droits réservés.
 
dbo-webdesign